PARFUM DE ROSE, DE KOSTIS PALAMAS

Publié le par Les amoureux de la Grèce

                  Kostis Palamas (Κωστής Παλαμάς)

KostisPalamas

 

 

 

Poète grec, est né à Patras le 13 janvier 1859, est décédé à Athènes le 27 février 1943 pendant l'occupation allemande de la Grèce. Ses funérailles furent un événement majeur de la résistance grecque.

Ses principaux recueils poétiques sont les Chants de ma   patrie (1886) et deux grandes fresques épiques, le Dodécalogue du Tsigane (1907) et la Flûte du roi (1910). Il écrivit également des récits comme la Mort d'un Pallicare (1891). Son œuvre a eu un rôle important de transition entre le romantisme et la poésie contemporaine.

  L’hymne olympique composé par Spyros Samaras et écrit par Kostis Palamas fut joué pour la première fois lors des Jeux de la Ière Olympiade à Athènes en 1896. En 1960 il devint l’hymne olympique officiel.

 

 

 Ρόδου    Mοσκοβόλημα   

 Eφέτος άγρια μ' έδειρεν η βαρυχειμωνιά
που μ' έπιασε χωρίς φωτιά και μ' ηύρε χωρίς νιάτα,
κι ώρα την ώρα πρόσμενα να σωριαστώ βαριά
στη χιονισμένη στράτα.

Mα χτες καθώς με θάρρεψε το γέλιο του Mαρτιού
και τράβηξα να ξαναβρώ τ' αρχαία τα μονοπάτια,
στο πρώτο μοσκοβόλημα ενός ρόδου μακρινού
μού δάκρισαν τα μάτια.

Kωστής Παλαμάς

 

Parfum de rose.

Cette année l'hiver rigoureux s'est sauvagement abattu sur moi
qui m'a pris sans foyer et me trouva sans jeunesse,
et d'heure en heure j'attendais de lourdement tomber
sur la route enneigée.

Mais hier quand le rire de mars m'a enhardi
et que j'ai filé pour retrouver les anciens sentiers,
au premier parfum d'une rose lointaine
j'ai eu les larmes aux yeux.

Kôstís Palamás.

 

 

Publié dans LITTERATURE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article