N’OUBLIEZ PAS CE MOIS-CI…

Publié le par Les amoureux de la Grèce

    de fêter 
 
2 janvier -  Basile, Basil, Vassil   
 basileios : royal
 
Basile est toujours répandu dans l’Europe de l’Est.
Basile de Césarée, appelé également Basile le Grand, (329-379) fut, au IVe siècle, évêque de Césarée il fixa les règles de la vie monastique encore appliquées à ce jour par les orthodoxes et qui ont inspiré la règle de saint Benoît en occident. Il pratiqua l'ascèse toute sa vie.
 
En 370, il devient évêque de Césarée. Son engagement pendant la famine, les institutions qu’il crée et qui portent son nom, la Basiliade, en ont fait l'un des précurseurs du christianisme social.
 
L'œuvre la plus connue de Basile est le Discours aux jeunes gens. Cet ouvrage « humaniste » démontre comment un chrétien peut tirer profit de la littérature classique païenne.
 
Souvent malade, et de santé fragile, il meurt le 1er janvier 379, à l'âge de 50 ans.
 
 21 janvier - Agnes
du grec hagnos, chaste, pur
   
Ce prénom apparut aux premiers siècles de notre ère. Il servait à baptiser des petites filles que leurs parents souhaitaient voir demeurer vierges : l'abstinence sexuelle était l'idéal d'un courant important de la chrétienté naissante.
Agnès se répand assez vite dans toute l'Europe. La légende de sainte Agnès, qui date de la fin du IIIe siècle, fit beaucoup pour le succès de ce prénom : c'était une jeune romaine de 13 ans que le fils du préfet demanda en mariage. Elle refusa, en lui avouant qu'elle était chrétienne et s'était juré de demeurer vierge. Elle fut arrêtée, suppliciée puis finalement décapitée en l'an 303. Dès la fin du IVe siècle, elle était, dans plusieurs villes de l'Empire romain, solennellement révérée.
27 janvier - ANGELE, ANGELA,ANGELINE,ANGIE
du grec aggelos : messager, ange
   

 La référence à un ange convient-elle mieux à une fille qu'à un garçon ? Toujours est-il qu'Angèle et son dérivé Angélique furent toujours bien plus nombreux qu'Ange ou Angelo. Cette question passionna les théologiens de Constantinople au XVe siècle, alors que les conquérants turcs étaient aux portes de la ville : c'est la fameuse question du sexe des anges qui n'a jamais été résolue.

 

La ville de Los Angeles, aux États-Unis, doit son nom aux Ange et Angèle venus autrefois d’Espagne.». Au début du XVIe siècle, Angèle Merici (1474-1540) fonda le 25 novembre 1535  à Brescia (Lombardie),  la Compagnie de Sainte Ursule,  première congrégation religieuse féminine entièrement donnée à l'éducation des jeunes filles

 

 
 
 
 
 

 
 
 
 
 

Publié dans AGENDA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article