POURQUOI LES HELLENES SONT-ILS APPELES GRECS ?

Publié le par Les amoureux de la Grèce

 

 

Les Romains appelaient « Grecs » les Hellènes et cela a fait école en Occident. Les grecs étaient une peuplade hellénique d’Epire, et par synecdoque (c’est-à-dire que pour parler d’un tout, on ne prend qu’une partie) ils ont  appelé  tous les Hellènes comme çà. Le nom de « grec  est connu d’Aristote comme désignant cette peuplade.

Les Arabes et les Turcs appellent les Hellènes « Younann » qui vient du mot « Ioniens »,

désignant les habitants grecs de la côte ouest de l'Anatolie et d'un grand nombre d'îles de la Mer Egée

Les Juifs, « Yavanit » dont l’origine est aussi le mot « Ioniens ».

Les Chinois « Sila », calque phonétique de Hella(s)

Pour en savoir plus :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Noms_des_Grecs

 

 

Publié dans ETYMOLOGIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rousselot 15/06/2009 22:41

Merci beaucoup, je ne connaissais pas ce site qui semble intéressant, mais je n'arrive pas à voir la citation d'Aristote... je ne suis pas très douée en informatique et peut-être faut-il avoir un logiciel spécial ?

Les amoureux de la Grèce 15/06/2009 23:00


Avez-vous clicquez sur le lien qui répond à beaucoup de questions.  JC


Rousselot 15/06/2009 22:12

Pourrions-nous avoir la citation grecque, sa traduction , ou la référence ? merci !

Les amoureux de la Grèce 15/06/2009 22:22


www.cc.ece.ntua.gr/~conster/English/PageData/the_name_graecos.htm


Rousselot 15/06/2009 17:32

Passionnant ! mais pourquoi les latins ont-ils dit Graecos ?

Les amoureux de la Grèce 15/06/2009 21:56













The name Graecos (Greek)



 



The name Graecos (Greek) that the West uses to identify the Hellenes is not a latin word, as many mistakenly believe, but a
Greek one, because it was used for the first time to identify the members of the first Hellenic Amphictionia (that was composed by the Thesprotians - Molossoi - Chaones that
lived in Epirus, Western Greece).The use of the name Graecos is mentioned by Aristotelis:






The first Hellenes with whom the Latins came in touch were the Hellenes of Epirus and so by the common amphictionic name Graecos
they named the rest of the Hellenes as Graecous (Grekos), too. The name Graecos was used during the christianic years by the Hellenes for self-identification neglecting the name
Hellinas that was considered as non-christianic and was avoided. The previous analysis is logical because for the same reason the Arabs call the Hellenes Younan which
means Ionas, since the Iones (Asia Minor) were the first Hellenes that came in touch with the Arabs.