BREVE DE CORREZE !

Publié le par Les amoureux de la Grèce

UNIQUE EN EUROPE,
Un trésor Gaulois sur le SITE GALLO-ROMAIN 
de TINTIGNAC en  CORREZE



   
En 2004, A NAVE en Corrèze, sur le site gallo-romain de Tintignac des archéologues ont découvert, pour la première fois, dans un trésor de guerre des carnyx complets ainsi que plusieurs casques ornementés


A voir : link
Le Carnyx est un instrument de musique des Celtes de l’Âge du Fer (VIIIe-Ier siècle av. J.-C.).

Il s’agit d’une trompe, se jouant verticalement, en tôle de bronze, dont le pavillon représente généralement une tête de sanglier symbolisant le courage, une tête de serpent symbolisant la mort ou une tête de cheval. Monté sur un tube d’environ 2 à 3 mètres, ce pavillon accueille dans certains cas une languette de bois pour rythmer le souffle (Carnyx de Deskford).

 Source Article La montagne
Le carnyx, qui par son aspect visuel et par sa sonorité devait contribuer à effrayer l’ennemi, est sans doute la trompe la plus célèbre. Les Celtes en sonnaient au combat comme le rapportent les écrits des auteurs grecs et latins contemporains, et à travers lesquels la musique des Celtes anciens apparaît surtout marquée par son caractère guerrier1.

Ce n’était pas la seule trompe connue des Celtes. Des trompes en bronze, mais aussi en bois ont été découvertes dans divers pays d’Europe, des représentations figurées de ces instruments témoignent de sa présence de l’Asie mineure à l’Irlande dont le célèbre Chaudron de Gundestrup. On en a trouvé des représentations sur des pièces de monnaies celtes. Jusqu'à la découverte, dans le département de la Corrèze, en septembre 2004 de sept exemplaires complets de carnyx dans un trésor de guerre daté du IIIe s. av. J.-C. (site gallo-romain de Tintignac), on n'en possédait que des fragments. Cette découverte confirme le savoir-faire des métallurgistes gaulois.
En 1993, John Kenny devint le premier musicien contemporain à jouer de cet instrument lors de concerts, en particulier en 2003, au stade de France, devant 65 000 personnes.

CARNYX : Racine indo-européenne qu'on retrouve dans carn (« sabot » en breton ou en gallois) ou le latin cornum (« corne »), le nom carnyx ou carnux nous serait parvenu grâce à Eusthate de Thessalonique [1].

Les casques de Tintignac

















Parmi eux un casque est en fer et neuf sont en bronze. Deux d'entre eux sont de forme étonnante (ce qui est en accord avec la description de Diodore de Sicile de casques surmontés de grands ornements). L'un a la forme d'un cygne avec une calotte surmontée du long cou de l'oiseau, le bec allant toucher la nuque, l'autre est surmonté de trois anneaux, d'environ 20 cm de diamètre, placés de face en triangle3. Ces pièces sont uniques et dateraient du IIIe siècle av. J.C. selon l'archéologue Christophe Maniquet. (Source Wikipedia)

Ces deux objets uniques en Europe, peuvent-être admirés jusqu’au 31 mai 2009, au musée du cloître à Tulle (Corrèze)

Publié dans ANNONCES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article